Blog de Snootlab Nous concevons et fabriquons des solutions électroniques connectées pour l'industrie.

10 novembre 2009

Choix d’un logiciel de comptabilité … raté :/

La comptabilité est indispensable pour l’entreprise et dans la mesure où, il faut absolument s’y mettre « pour de vrai » et maîtriser les notions essentielles, j’ai passé une bonne grosse semaine à regarder ce qui est proposé en logiciels libres et non libres.

Les produits classiques (EBP, Ciel, Sage, etc.) sont chers, totalement fermés et pas forcément pratique au quotidien (merci Valérie de m’avoir alerté sur l’enfer des logiciels qui clôturent seuls les trimestres et exercices) en outre, ils ne sont pas proposés en version « full web », ce qui serait intéressant pour disposer d’un accès n’importe où et d’une sauvegarde sérieuse.

Penchant « par défaut » vers les logiciels libres, privilégiant les applications « full web », j’ai trouvé deux logiciels principaux Sqledger et Phpcompta; c’est ce dernier que je vais voulais utiliser mais, j’ai jeté l’éponge.

Phpcompta, logiciel « franco-belge » dispose d’une équipe de développement très active et d’une implémentation commerciale qui doit probablement tourner mais présente néanmoins un gros handicap à mon sens : il requière une base de données PostgreSql ce qui est rarissime sur les offres d’hébergement mutualisé. Je me suis rabattu sur un espace « perso » chez free qui permet ce type de base de données.

Les autres logiciels sont soit des ERP/CRM avec un module de pointage facture-banque soit, des applications abandonnées par les sociétés qui ont essayé de lancer une solution « open sources » sans y parvenir.

À suivre … lorsqu’enfin free aura activé ma page perso …

Suite et corrections :

Après des essais d’installation online de la dernière version, j’ai le regret de dire que je vais passer à une autre solution car l’installation est trop chrono-phage, pas pratique du tout et l’interface toujours aussi laide :

  • des paramètres codés en dur à plusieurs endroits qu’il faut chercher au petit bonheur la chance des erreurs remontées par le serveur
  • des scripts organisés d’une façon étrange
  • l’absence de développement mysql pour de sombres raisons
  • l’interface datant de 1990 est dépassée, laide et pas totalement compatible avec firefox/ubuntu (certains textes illisible, des décalages, etc)

A l’heure des applications où les parties paramètres (sécurité), installations (utilisé une seule fois) et thèmes (personnalisation du look&feel) sont séparées du cœur de l’application, PhpCompta est à la ramasse totale; ceci est d’autant plus vrai lorsque l’on pense à WordPress, Dolibarr, DotClear, Joomla, Virtuemart, etc.

En outre, le coût de la version commerciale me semble trop élevé par rapport à des solutions commerciales professionnelles existantes.

Bref, tant pis et c’est bien dommage car le monde du libre aurait bien besoin d’une (vraie) solution open source utilisable.

Powered by WordPress