Blog de Snootlab Nous concevons et fabriquons des solutions électroniques connectées pour l'industrie.

31 août 2018

Mise en garde : usurpation des informations légales de Snootlab

Filed under: Non classé — Étiquettes : , , — fred @ 11 h 06 min

Nous sommes victime d’une usurpation d’identité et d’informations légales par le internet menager-eshop.com qui est une escroquerie classique au faux site internet de vente à distance. Ce site prend votre commande, les prix y sont très alléchants, débite votre carte bancaire et vous ne recevrez jamais rien car c’est un faux site.

Ils ont mis en références les coordonnées de Snootlab alors que nous n’avons aucune relation avec ce site ni avec cette escroquerie.

Nous avons porté plainte auprès de la Police Nationale pour usurpation d’identité, utilisation abusive de notre marque et diffusion d’informations trompeuses portant préjudice à la société et à son gérant.

Si vous êtes victime de ce site, nous vous encourageons à porter plainte auprès des autorités de Police ou de Gendarmerie. Aujourd’hui, il est possible de déposer une pré-plainte par internet en utilisant ce site : https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr/

Nous avons connaissance de deux victimes, un commissariat de Police s’est déjà saisi de cette affaire; plus les victimes se feront connaitre rapidement, plus nous aurons de chance de faire cesser cette escroquerie.

25 août 2016

Les shields/breakout et modules radio de Snootlab

Filed under: Arduino,IoT,LoRa,Raspberry-Pi,RF,Shield,Sigfox — Étiquettes : , , , , , , , , , , — fred @ 18 h 18 min

Nous avons développé une gamme de shields pour Arduino/Genuino et Raspberry-pi qui permettent d’utiliser plusieurs protocoles radio et des modules (transcievers) variés pour des développements de projets et objets connectés. Un point rapide pour vous aider à choisir parmi les produits que nous vous proposons dans la catégorie IoT de notre site.

Nous accompagnons chaque année des entreprises dans leurs projets spécifiques. Nous avons un penchant pour les projets dans des secteurs industriels à l’environnement « hardcore » (température, humidité, poussière, vibrations, chocs, autonomie, etc.).

Choisir selon son stade de développement :

Généralement, pour se simplifier la vie, on commence par réaliser un prototype à l’aide d’un shield, il se monte sur une carte et permet d’attaquer directement l’utilisation du module radio sans passer par l’étape de conception électronique.

Ensuite, on peut aller plus loin dans l’intégration (taille, fonctionnalités) en utilisant un breakout : mini carte sur laquelle on a monté l’essentiel des composants (module radio, protection ESD, connecteur d’antenne adapté à une intégration, pinout au pas de 2.54 standard), il reste à y relier un micro-contrôleur et une alimentation adaptée.

Enfin, on peut passer à un module seul et designer une carte spécifique pour son usage mais cela requière de nombreuses connaissances en électronique.

Process Prototypage

Procéder ainsi permet à chaque étape de réutiliser les programmes écrits précédemment et d’avancer vite dans son prototypage.

Choisir selon la fréquence :

On dispose de deux fréquences : 434 MHz et 868 MHz. On peut rentrer dans de multiples détails de propagation des ondes à l’intérieur, de puissance, de longueur des antennes, etc. mais en fait, ce n’est pas si important que cela tant, la qualité du design, de la connectique, de l’antenne (et on a souvent des surprises, il faut se méfier des enveloppes plastiques qui donnent un look « pro »), l’environnement d’utilisation (murs, effet cage de Faraday, …) impactent fortement la fiabilité de l’installation.

On utilise depuis très longtemps la fréquence 434 MHz pour les alarmes, les télécommandes, etc. et depuis mi-2007, on a à disposition celle à 868 MHz, avant elle était réservée pour la télévision.

On veillera à respecter le taux d’occupation des bandes publiques en se conformant à la décision 2006/771/CE.

Choisir selon la distance à franchir :

Selon la distance à franchir et les usages à l’intérieur ou à l’extérieur, on privilégiera certaines technologies.

Les technologies LoRa et Sigfox sont particulièrement adaptées à des usages en extérieur pour de longues distances (plusieurs centaines de mètres à plusieurs dizaines de kilomètres); il existe d’ailleurs des réseaux d’opérateurs qui permettent de disposer d’une couverture de réseau à l’échelle d’un pays (Sigfox, les réseaux LoRaWAN).

Sigfox Réseau partiel 25/08/2016

Pour des usages en intérieur ou courte distance (quelques dizaines de mètres), on adoptera plutôt des produits sur la fréquence à 434 MHz. On notera toutefois que des modules fonctionnant sur la même fréquence ne sont pas forcément compatibles (sans réécriture complète de librairies – ex. RFM22 & RFM69HCW).

Choisir selon l’architecture réseau :

Le choix se fait aussi selon l’architecture réseau : réseau local privé en étoile pour des applications de proximité ou maillé à l’échelle d’un bâtiment, réseau longue distance privé ou via un opérateur.

Le niveau de service est aussi un critère : faut-il développer son propre « backend » ou est-ce que l’on ne veut pas s’en charger et disposer de ses données directement via une API.

Des tutoriels sont publiés sur notre forum en même temps que des cas d’usages ou des question de clients.

En bref :

Pour des usages en intérieur à courte distance on privilégiera les produits à base de RFM22 (Shield RFM22 / Chistera-Pi 1.1 et 1.2 / TennsyWiNo / Breakout RFM22 / RFM22) ou RFM69 (Shield RFM Master / Chistera-Pi 1.1 RFM69 / RFM69)

Pour des usages longue distance que l’on administre soi-même on privilégiera des produits à base de RFM95 compatible LoRa (Chistera-Pi 1.2 LoRa / RFM95)

Pour des usages extérieur longue distance avec un service « all inclusive », on privilégiera les produits Sigfox (Akene / Foquinha-Pi / Breakout TD1208 / Modem TD1208).

2 mars 2016

Les consommations du Raspberry-pi 3

Filed under: Nouveaux produits,Raspberry-Pi — Étiquettes : , , , — fred @ 12 h 17 min

La nouvelle carte Raspberry-pi 3 est sortie début mars 2016. L’étage d’alimentation a été « boosté » à 2.5 A, bonne nouvelle !

A quoi ça sert ? Est-ce que mon alimentation de 1.5 A est suffisante ? Autant de questions posées par les utilisateurs qui réclament une explication.

La carte Raspberry-pi 3 est équipée d’un étage d’alimentation de 2.5 A Max ce qui signifie, qu’il n’est pas possible de disposer de plus de 2.5 A pour la carte Raspberry-pi 3 elle-même et les périphériques qui y sont branchés (et qui ne seraient pas alimentés par une source externe).

Ca ne signifie pas qu’il faille un bloc d’alimentation fournissant obligatoirement 2.5 A !

On a fait des mesures ce matin avec une alimentation d’atelier et un multimètre et on obtient :

  • Raspberry-pi 3 seul : 7 mA
    •  + micro SD Raspbian (Xorg): 115 mA
      •  + écran HDMI : 499 mA
        •  + LAN : 547 mA
          •  + Clavier + Souris IR : 562 mA

Bref, avec une alimentation de 1 A suffira amplement pour la plupart des utilisateurs et une alimentation de 2 A pour les plus exigeants.

On notera que le Wifi et le Bluetooth internes de la carte sont activés par défaut.

 

30 juin 2015

[FR] Apéro Snootlab

On organise un apéro par mois dans nos locaux jusqu’à l’été prochain, l’occasion d’échanger, de poser des questions à notre équipe et de rencontrer celles et ceux qui « geekent » dans le coin ou de découvrir les nouveautés du mois.

Ça a lieu à Toulouse dans nos locaux (4 avenue Maignan), c’est à partir de 17h et c’est gratuit. Vous pouvez apporter quelque chose à grignoter si vous voulez.

12 mai 2015

[FR] Apéro Snootlab

On organise un apéro par mois dans nos locaux jusqu’à l’été prochain, l’occasion d’échanger, de poser des questions à notre équipe et de rencontrer celles et ceux qui « geekent » dans le coin ou de découvrir les nouveautés du mois.

Ça a lieu à Toulouse dans nos locaux (4 avenue Maignan), c’est à partir de 17h et c’est gratuit. Vous pouvez apporter quelque chose à grignoter si vous voulez.

Older Posts »

Powered by WordPress